Chroniques

Published on November 20th, 2017 | by Lord Pierro

0

RESCUE RANGERS “Join Hate”

Commençons par mettre les choses au point : non, Rescue Rangers ne font pas du stoner, du fuzz ou du desert rock, donc effectivement, essayer de les chroniquer sur cette base habituelle est vouée à l’échec. Avec Join Hate, RESCUE RANGERS sortent tout simplement ce que la scène noise rock française aurait dû sortir il y a 20 ans. Quand la scène comptait des milliers de groupes et n’était pas sabotée par ces foutus quotas. Mais faute de groupes toujours en activité (R.I.P. Portobello Bones, Sloy, Sleepers…), il n’existe plus guère que les clermontois de Sofy Major et les ricains d’Helmet pour tenter de faire vivre le genre – c‘est d’ailleurs Page Hamilton, homme à tout faire et identité d’Helmet, qui a produit Join Hate, marquant de sa patte cet album…

Ce qui saute aux oreilles aux premières écoutes, c’est ce plaisir jouissif d’un rock enragé et mélodique, où les riffs acérés peuvent se suffirent à eux-mêmes, mais également s’associer à de vrais morceaux chantés, dont la présence peut surprendre sans faire tâche dans l’ensemble. Un vrai album de rock comme la scène française en sort si peu et qu’il est bon d’apprécier, le volume à fond, à en faire péter les vitres.

Les RESCUE RANGERS raviront ceux qui ont connu cette vague de la fin des 90’s alliant le rock indé des college radios US, des groupes anglais à la 3 Colours Red, les Pixies, un peu de grunge (oui parce que sur Join Hate, il y a un morceau ode à Nirvana), mais pas que. Réduire Join Hate au sentimentalisme des 90’s et à une collection d’hommages serait mesquin. Parce que cette période si prolifique aujourd’hui devenue un simple souvenir, a certainement été la décennie la plus riche musicalement, et Join Hate la ravive avec bonheur.

Mais revenons aux Marseillais et à leur nouvel album. Plus qu’un disque hommage à ses influences, c’est un album noise rock qu’on aimerait voir Helmet sortir, vous savez, ce Helmet pré-Aftertaste, qui envoie les riffs et les tubes de manières aussi métronomique qu’une machine envoyant des balles au batteur pour qu’il s’exerce à frapper de plus en plus fort. Ce Helmet ne sort plus de disques (en tout cas dans cette veine), donc oublions-le. Et s’il est de coutume de tirer à vue sur des groupes trop proches de leurs influences majeures, il serait dommage de passer à côté de ce Join Hate, qui le fait tellement bien !

RESCUE RANGERS vont certainement plus toucher les quarantenaires de mon espèce qui prendront leur pied à l’écoute de Join Hate, mais je crains que les plus jeunes ne passent à côté, faute d’une diffusion digne de ce nom – et surtout, les Marseillais étant quasiment les seuls à jouer dans cette branche rock en France. Tant pis pour eux. Montez le son, prenez votre pied, Join Hate est un album plaisir, alors régalez-vous : la vie est trop courte pour se faire chier.

ARTISTE : RESCUE RANGERS
ALBUM : “Join Hate”
DATE DE SORTIE : 1er septembre 2017
LABEL : S/R
GENRE : Noise rock
MORE: Facebook / Bandcamp

 

Tags: , , ,


About the Author

Lord Pierro

Tombé dans le stoner il y a 20 ans, j’essaie de partager mes coups de cœurs musicaux, aussi bien sur album qu’en concert. Mot d’ordre : spread the fuzz ! Avec une bonne bière, bien sûr !



Leave a Reply

Back to Top ↑