Comme si la seule idée de se joindre à la messe annuelle du 30 raisons (de plus) de foncer au ROADBURN cette année. – The Heavy Chronicles

News

Published on March 14th, 2017 | by Razort

0

30 raisons (de plus) de foncer au ROADBURN cette année.

Comme si la seule idée de se joindre à la messe annuelle du ROADBURN FESTIVAL ne suffisait pas, notre rédacteur Razort nous a concocté un menu spécial “géhenne” avec les performances heavy à ne pas rater lors de ces quatre jours à Tilburg, entre les scènes 013, Het Patronaat, Cul de Sac et Extase. De Coven à Aluk Todolo, de Carpenter Brut à Fange, voici donc 30 raisons (de plus) de rentrer dans le culte cette année.

† † † JEUDI 20 AVRIL 2017 † † †

En ce premier jour, il y aura de quoi manger léger (blague) avec… BONGZILLA. Illégalement géniaux, les maîtres du doom crasseux US nous écraseront la tête avec l’album Gateway joué dans son intégralité. Du gras, beaucoup de fumées odorantes, et des jams qui tournent, tournent, tournent… comme un bong rempli de fuzz à consommer sans modération.

On ne ratera aussi COVEN sous aucun prétexte car il faut bien l’avouer, même si tout le monde encense Black Sabbath aujourd’hui, il y a aussi ces Américains légendaires (qui auraient à ce qu’on raconte influencé la bande à Ozzy). Premier concert depuis presque 20 ans, si ça, ce n’est pas un argument en soi.

La mystérieuse procession BATHUSHKA viendra prononcer sa messe black metal dans la chapelle du festival : Het Patronaat. On ne pouvait pas rêver mieux comme cadre, avec une acoustique naturellement adaptée à la formation de choeurs polonaise. C’est également le retour d’une formation d’outre-Atlantique, venue du fin fond de sa forêt reculée et pour le plus grand plaisir de nous autres citadins : WOLVES IN THE THRONE ROOM nous emporterons avec eux dans les étoiles, nous contant maintes histoires oniriques en langage bestial.

À voir également : la sublime et envoûtante formation Subrosa ; l’ovni hip-hop psyché Dälek ; la néo-folk délicate et enchanteresse de Rome ; les scandinaves stoner de Suma, hauts dans le Valhalla ; ou encore les écrasants Unearthly Trance. – Lineup complet du jeudi 

† † † VENDREDI 21 AVRIL 2017 † † †

La scène islandaise sera bien représentée en ce second jour avec ZHRINE, véritable machine de guerre oscillant entre black atmosphérique torturé et funeral doom ésotérique, révélés l’an dernier avec leur merveilleux méfait Unortheta. Avec un savant mélange de post-hardcore et black metal, les Belges d’OATHBREAKER offriront une expérience bluffante, intense et immanquable, passant de la lumière à l’obscurité en un claquement de doigts – à l’instar de leurs confrères d’Amenra.

Et parce que le festival aime les ovnis, PERTURBATOR se poseront comme l’un des piliers de cette journée, pour une expérience électro/synthwave made in France hors du commun. James Kent hypnotisera l’assemblée sous la maléfique chapelle, nous trainant dans son univers post-apocalyptique teinté de kitsch et de satanisme virtuel. Bien entendu, nous ne louperons pas BARONESS et leur sludge progressif poétique et onirique, tout coloré qu’il est de rose et de violet. MAGMA prouveront également que notre pays sait y faire en terme d’innovation, comme c’est le cas depuis déjà plus de 40 ans.

À voir également : Zeal & Ardor, qui nous feront découvrir leur alliance de blues, gospel et black indus ; Fange – eux aussi de chez nous – écraseront de leur saleté sludge nos pauvres têtes innocentes… tout comme King Woman et leur doom aérien expérimental. – Lineup complet du vendredi 

† † † SAMEDI 22 AVRIL 2017 † † †

Thématique psychédélique en ce troisième jour, avec notamment les aliens finlandais hors du temps ORANSSI PAZUZU. Un long trip sous acide et dans l’espace, dans les méandres d’un black metal expérimental et glacial dont vous ne sortirez pas indemne… De même qu’avec leurs voisins norvégiens MYSTICUM. Les créateurs du black indus reviennent sur scène après des années d’inactivité pour asséner leurs substances psychoactives diaboliques dans nos pauvres oreilles et yeux de mortels.

Dans le registre satanique version plus chaud et édulcoloré, la seconde formation électro/synthwave française du séjour à ne pas louper sera CARPENTER BRUT et ses beats kitch et méchamment entraînants ! Prévoyez également une descente dans les abysses les plus obscures, avec les allemands d’AHAB qui joueront l’intégralité de leur chef-d’oeuvre “The Call of The Wretched Sea”.

À voir également : ALUK TODOLO nous feront quant à eux couler dans les limbes de nos propres esprits avec Voix, joué dans son intégralité. Sans parler des doomeux massifs de SLOMATICS ou de cette collaboration intrigante entre THE BUG et DYLAN CARLSON (Earth) qui nous fera probablement voyager loin au-dessus des nuages. – Lineup complet du samedi 

† † † DIMANCHE 23 AVRIL 2017 † † †

Pour terminer en douceur ce quatrième et dernier jour, rien de plus parfait que la poésie des lyonnais de LES DISCRETS. Enchanteurs et mélancoliques, sombres sans être terrifiants, Fursy Teyssier et sa bande reviennent au Roadburn nous conter de fabuleuses chansons (d’automne !) noyées dans la reverb et les mélodies prenantes… Nous nous enfonceront un peu plus dans la lourdeur avec les tout aussi charmants PALLBEARER, véritable mur de fréquences doom doucereuses perdue dans la reverb.

Les mythiques norvégiens d’ULVER nous présenteront leur nouvel album ATGCLVLSSCAP sur la Main Stage, avec son lot de surprises et de sonorités électroniques. Mais n’oublions pas de manger du gras avec les géniaux INTER ARMA et leur death-sludge-black (on ne sait pas trop en fait) prometteur ; SUMAC et leur doom écrasant et efficace, ou encore GONG et leur rock progressif innovant aux accents psychédéliques jazzy. – Lineup complet du dimanche 

ROADBURN 2017 – Du 20 au 23 avril à Tilburg (NL)
Vendredi, samedi et week-end complet
Pass jeudi et dimanche en vente ici
Site web, Facebook et Twitter –

Tags: , , , , , ,


About the Author

Razort

Dessinateur un peu dérangé quand on me donne un crayon, chevalier de la bière lorsque j’enfile mon armure sur scène, étudiant bordelais le reste du temps, en chasse perpétuelle de nouveaux concerts pour en relater des souvenirs plus ou moins flous.



Leave a Reply

Back to Top ↑