UP IN SMOKE VOL.7 : Mars Red Sky + Stoned Jesus + Belzebong @ Divan Du Monde (Paris, 04.03.16)

Sylvain GolvetWritten by Live Reports

En tant que festival itinérant complémentaire du festival allemand du même nom, le Up In Smoke est chargé de répandre la bonne parole stoner sur les routes d’Europe et, pour notre bonheur, en passant par Paris. Quelques jours après l’édition n°6, voici venir la n°7 avec son plateau encore plus hétéroclite : un groupe de weed doom, du stoner rock et du doom atmosphérique. L’occasion idéale de montrer l’éventail de talents qui existent dans la scène stoner-doom-psyché à l’heure actuelle.

Lumières exclusivement vertes, machine à fumée à bloc, groove lancinant et morceaux instrumentaux à rallonge : sur le terrain du weed doom, les Polonais de BELZEBONG n’ont certes pas inventé la douille. Il n’empêche qu’à la vue des centaines de têtes ondulants au rythme de leur riffs alourdis à la beuh, on comprend bien qu’armés de leur pantalons bariolés, les quatre maitrisent leur sujet comme peu d’autres. Et malgré tout, il leur arrive de repousser leurs limites, à la faveur d’un blast beat ou d’un solo très noise tout en feedback. L’ultime preuve de cette efficacité : pas besoin de tirer sur un bon gros spliff pour être transporté. Quoique le tabagisme passif a pu jouer un peu.

UP_IN_SMOKE_7_MARS16-BELZEBONG-04

Autant l’avouer tout de suite, je n’ai jamais accroché à STONED JESUS. J’aime pourtant les groupes qui mixent les genres, mais avec eux j’ai toujours eu du mal à savoir où ils allaient. Je vais le vérifier une nouvelle fois ce soir, en constatant certes une certaine qualité d’exécution de la part du trio, qui a tendance à bien faire bouger les kids avec son alternance de stoner, de grunge ou même de metal fusion par moment. Malheureusement, toutes ces composantes se limitent souvent à revisiter un genre par morceau, ce qui donne une impression d’un travail de surface pas très consistant. Une bonne surprise arrivera cependant : une reprise inattendue mais réussie du poignant « Lazarus » de David Bowie, un hommage bienvenu et exécuté avec goût.

UP_IN_SMOKE_7_MARS16-STONED-JESUS-04

Troisième et dernière partie de la soirée avec nos Bordelais préférés (et il y a de la concurrence pourtant) MARS RED SKY. À l’image de leur tout nouvel album Apex III, le trio creuse son sillon bien à lui sans en sortir pour le moment, puisque cette formule si personnelle en a fait le groupe passionnant que l’on connait. En live c’est un peu la même limonade, pour les avoir vu plusieurs fois ces dernières années, on reste sur des bases solides : ce son bien profond et aéré à la fois, fragilité et lourdeur mêlés. « Mindreader » et « Apex III » prouvent qu’ils sont aussi de bons morceaux pour le live. Une oeuvre pas forcément propice aux moshpits cela dit, et pourtant, c’est bien ce qui va se passer avec une horde de jeunes quelques peu alcoolisés qui n’hésiteront pas à faire passer un sale moment à ceux qui comptaient profiter des mélodies tranquillement. On a bien fait de rester à l’étage.

UP_IN_SMOKE_7_MARS16-MARS-RED-SKY-06

Last modified: septembre 1, 2016

Laisser un commentaire