Le top albums 2019 d’Esben Willems de MONOLORD.

Written by À la une, Interview

Après une année musicale dense, exaltante voire étourdissante, on avait vraiment besoin d’une lumière dans la nuit pour nous éclairer sur les sorties qu’il ne fallait pas louper 2019. Et qui mieux que les musiciens pour être nos guides spirituels dans cette quête de la plénitude sonore ? The Heavy Chronicles a un parcours assez cool avec le trio suédois MONOLORD. On était là lors de leurs tout premiers concerts en 2013, depuis croisés de nombreuses fois en festivals, on les a vu passer du rang de révélation du doom-plus-fuzz-tu-meurs au statut de Heavy Lords interplanétaires (merci Relapse Records). Il me paraissait donc évident de proposer à leur sympathique batteur Esben Willems d’inaugurer cette nouvelle rubrique de fin d’année en partageant ses coups de coeur de 2019. Préparez-vous à prendre quelques claques.  (PHOTO : Chad Kelco)

Firebreather “Under A Blood Moon” (Riding Easy Records)

“Les riffs, la voix, le groove de ce groupe. Je l’écoute en boucle, et ça a été une vraie révélation de les voir en live chaque soir, en première partie de notre dernière tournée européenne.”

Nick Cave & The Bad Seeds “Ghosteen” (Ghosteen LTD)

“Douloureusement beau et déchirant. Cet album devient meilleur à chaque nouvelle écoute, et il reste désormais gravé au fond de moi tel un tendre souvenir un peu triste.”

Brant Bjork “Jacoozzi” (Heavy Psych Sounds)

“Pour moi, c’est l’un de ses meilleurs albums en date. L’essence même du cool, parfait pour démarrer ou terminer n’importe quelle journée.”

Desert Sessions “Vol. 11 & 12” (Matador Records)

“L’idée même de ce projet m’inspire beaucoup, et fait vriller toutes mes synapses créatives en même temps.”

Elder “The Gold & Silver Sessions” (Postwax / Blues Funeral Recordings)

“Cet album m’a surpris, et j’aime les surprises. Ils ont exploré avec brio une nouvelle facette de leur musique. Une vraie pépite. “

Tinariwen “Amadjar” (ANTI-)

“Tinariwen sera toujours Tinariwen. Les grooves sont infinis, et ils ont une fois de plus créé un album que l’on a direct envie de jouer en boucle.” 

John Garcia “John Garcia and the Band of Gold” (Napalm Records)

“L’impression que j’ai eue à l’écoute de cet album est celle d’un groupe inspiré qui a pris beaucoup de plaisir à l’enregistrer. Peu importe ce que les gens penses, c’est du pur John Garcia et il m’inspire énormément.”

Here Lies Man “No Ground To Walk Upon'”(Riding Easy Records)

“Un groupe au groupe incroyable en live, et qui nous pond encore une fois une pépite de groove. J’ai déjà hâte de les revoir sur scène.”

Torche “Admission” (Relapse Records)

J’ai toujours admiré les groupes qui sonnent comme une seule et même entité sur album, contrairement à ces musiciens qui jouent chacun de leur côté mais en synchro. Torche est un groupe au sens propre du terme, et c’est une chose que cet album reflète merveilleusement bien”.  

Mizmor “Desert of Absurdity” (Gilead Media)

“Une exploration brut et sans filtre des ténèbres qui sommeillent en chacun de nous. L’antithèse du black metal mainstream et formaté. L’abjection a droit à son quart d’heure de gloire ici, et ça me plait.”

Le nouvel album de MONOLORD “No Comfort” est toujours dispo chez Relapse Records.
Retrouvez le groupe sur Facebook, Bandcamp et Instagram

Last modified: 14 décembre 2019