LA MUERTE « La Muerte » (Mottow Soundz 2018)

Lord PierroWritten by Chroniques

Enfin !!!! Enfin une reformation qui donne lieu a un putain d’album, et non pas juste une poignée de morceaux insipides pour justifier de tournées nostalgiques moisies sans autre intérêt que d’entendre de vieux morceaux joués sans envie. LA MUERTE, c’est tout l’inverse.

Premièrement, c’est le groupe précurseur du metal indus ravageur que Ministry et ses suiveurs (Manson, Rammstein pour les moins gênants) pomperont allègrement sans accorder le moindre crédit au groupe belge. Deuxièmement, LA MUERTE ne se sont jamais abaissé à faire des compromis, suivant leur inspiration, et ont préféré se saborder faute de reconnaissance plutôt que de faire la pute auprès des maisons de disques pour choper leur quart d’heure de célébrité.

Et donc 24 ans après leur séparation, tels des zombies revenant à la vie après des années d’incantation malsaines d’esprits malades, les voilà de retour avec un album d’une violence à faire pâlir n’importe quel auteur à succès de romans d’épouvante.

LA MUERTE , c’est toute la méchanceté ancrée au plus profond de nos êtres et qui s’exprime en musique, façon disco mobile, mais où la musique de merde, le fun et la drague des lourdos a fait place à la chasse à l’homme, signal de la disparition de l’espèce humaine, où chaque tête est un trophée à la gloire de La Mort.

« La Muerte », l’album, est avant tout la bande son viscérale que vous trouverez lorsque, perdus au beau milieu d’une cambrousse post-apocalypse, vous tomberez sur un campement éclairé de loin par un brasier, émettant ces sons hallucinés. Ce brasier où brûle en fait tout ce qui restait du monde d’avant, habitants récalcitrants au changement compris, alimenté par ces zombies en transe. Et au lieu d’y trouver un refuge salvateur, vous n’aurez d’autre choix que de céder à leur mode de vie, dévastés par les drogues hallucinogènes prises en quantités massives et vous faisant perdre définitivement pied dans la réalité, quelle qu’elle fût…Devenus à votre tour ce sosie d’oncle Al, vous vous abandonnez à la tribalité sonique de LA MUERTE, pour un plaisir absolu.

Revenus d’entre les morts, les belges viennent de balancer la bûche de fin d’année que nul autre n’avait réussi à monter correctement, sans nostalgie ni indigestion, et qui nous entraîne idéalement pour admirer les brasiers à venir de la St Sylvestre. Reste à espérer que des tournées verront prochainement le jour pour nous latter la tronche en live.

ARTISTE : LA MUERTE
ALBUM : “La Muerte”
DATE DE SORTIE : 7 décembre 2018
LABEL : Mottow Soundz
GENRE : Rock
MORE : Site label

Last modified: janvier 3, 2019