Live Reports

Published on April 30th, 2018 | by Lord Pierro

0

DOPELORD + MACHETE @ Nantes (Scène Michelet, 28.04.18)

Un peu plus d’un an après la sortie de leur excellent et acclamé album Children of The Haze, je désespérais de voir un jour les polonais de DOPELORD jouer en France. Pourtant, je n’ai pas ménagé mes efforts auprès de diverses personnes pour les réclamer. Et puis finalement, les Stoned Orgies l’ont fait ! (PHOTOS : Méo Photos)

Malgré une tournée éparpillée aux quatre coins de l’Europe et se tapant des bornes à n’en plus finir, DOPELORD sont venus à Michelet. Le public, d’abord peu nombreux (le soleil, un samedi, ça fait traîner) a fini par remplir copieusement la salle au fil de la soirée. Et bien leur en aura pris.

Ce sont tout d’abord les locaux de MACHETE qui ont eu l’honneur d’ouvrir le bal, groupe dont j’ai un excellent souvenir de leur passage sous la Valley en 2016 un dimanche matin. Là, dans un espace réduit et confiné, si le son est bon, ça manque d’espace et de volume pour que leurs morceaux lents et à l’esprit sludge prennent toute leur ampleur. Pourtant le groupe est en place, les morceaux sont carrés, ça poutre. Pas grave, les morceaux plus hargneux et rapides, eux, font mouche et, tel un uppercut que l’on n’avait pas vu venir, mettent une bonne claque à la plupart des gens qui les découvraient pour l’occasion, ainsi qu’aux fans déjà accrocs qui se jetteront sur le merch si tôt le set achevé.

Sans attendre trop longtemps, et à peine remis de ce premier round, on remonte illico pour être bien devant la scène et ne rien louper de cet évènement. Et oui, sans exagération aucune, cette date de DOPELORD à Michelet est non seulement la seule date française de la tournée, mais la toute première date en France des polonais ! Quand on vous dit que les Stoned Orgies sont les meilleurs, on ne déconne pas ! A peine ont-ils posé le pied sur scène, pas de jeux de lumière (quelqu’un aurait-il eu pitié pour  nos photographes ?) ni de fond sonore d’intro, la bande à Piotr enclenche les hostilités. Le son est nickel, massif, Grzegorz étire les riffs, Pawell, pourtant malade toute la journée, assure comme si de rien n’était (l’absence de bière à ses pieds est un indice tout de même) et Tomasz, alias Cheese Man, déglingue ses fûts à chaque frappe.

De “Navigator” à “Dead Inside”, en passant par le sabbathien “Addicted to Black Magic” et bien sûr le furieux “Reptile Sun, nous avons droit à un excellent set mêlant lourdeur et envolées psychées, et on sent bien, sur ces montées et motifs répétés, que DOPELORD a bien suivi la fumée jusqu’à la terre promise du riff.

On aurait bien repris deux ou trois morceaux de plus, mais entre la fatigue de la route et son chanteur guitariste pas dans une forme olympique, la fin du concert viendra un peu plus tôt que prévue, même si le groupe nous gratifie malgré tout d’un dernier morceau vraiment pas prévu, signe que le public a été non seulement réceptif mais a livré un accueil digne de ce nom aux polonais.

Difficile de rentrer après un tel concert, j’aurai voulu prolonger cette douce ambiance jusqu’au bout de la nuit…Merci à Stoned Orgies pour cette première, merci à La Scène Michelet de s’être prêtée une nouvelle fois à la fureur doom et ses tremblements. Vivement le prochain !!!!!

Tags: , , ,


About the Author

Lord Pierro

Tombé dans le stoner il y a 20 ans, j’essaie de partager mes coups de cœurs musicaux, aussi bien sur album qu'en concert. Mot d’ordre : spread the fuzz ! Avec une bonne bière, bien sûr !



Leave a Reply

Back to Top ↑