DOPELORD est un quatuor de sto..." /> DOPELORD “Children Of The Haze” (S/R 2017) – The Heavy Chronicles


Chroniques

Published on March 24th, 2017 | by Lord Pierro

0

DOPELORD “Children Of The Haze” (S/R 2017)

DOPELORD est un quatuor de stoner doom issu de la riche scène polonaise (Belzebong, Sunnata, Spaceslug, Major Kong) qui vient de sortir son troisième album, Children of The Haze. Si le nom est sans équivoque sur l’une de leurs influences majeures (ah, cette herbe magique !), ils revendiquent également la musique des seventies et les vieux films. Mais ça n’en dit pas beaucoup sur le contenu de ce Children of The Haze

 

Vous êtes ici en présence du renouveau du Doom, celui initié par le Wizard, un doom à tendance occulte qui vous emmène dans des contrées psychédéliques, pour un voyage au fin fond de votre imagination. Le guide vous prévient d’entrée de jeu, de sa voix lointaine et enjouée : invoquez la fumée sacrée et laissez votre esprit partir dans cet espace inconnu au plus profond de vous. Tel un martèlement accompagnateur, les nappes de guitares s’appuient sur une batterie tellurique et vous transportent littéralement vers un autre niveau de conscience.

Mais alors que vous êtes imprégnés de cette atmosphère enfumée et prêts à poursuivre le voyage, vous tombez nez à nez avec un prêcheur maléfique. Tout droit échappé du Québec et son throne, ses incantations terrifiantes, rythmées par des riffs addictifs et une batterie martelée par un forgeron fou, vous arrachent à votre torpeur et vous envoient de l’autre côté du fleuve, là où les mauvaises herbes envahissent les corps et âmes des voyageurs perdus à tout jamais…

Ceux qui réchappent à ce moment de folie seront guidés sur le chemin de la rédemption… Comme les descendants de la brume magique, accompagnés vers un nouvel état de conscience par une voix pareille à des chants des sirènes, au gré de riffs légers, éthérés, mais toujours ancrés au plus profond de votre esprit. C’est ici que vous pourrez reposer, en paix, au milieu des crânes et des bougies incantatoires. Oui, reposer en paix, puisque vous êtes le sacrifice humain, et que désormais débarrassée de toute considération corporelle, votre âme peut s’abandonner et profiter de ce nouvel état dans lequel vous êtes plongé, enfoui, écrasé par la frappe de Tomasz, devenue aussi lente qu’elle était pesante… Puis au beau milieu de ce gué menant à la fin, vous reprenez vie à grands coups de basse et d’un solo de guitare tout à coup hors de contrôle ! Vite, vous fuyez vers la lumière rampante, dans une course effrénée à travers la fosse.

Jamais un groupe de Doom ne m’avait mis une trempe pareille. Impossible de revenir en arrière : Children of The Haze vient de (me) marquer à tout jamais. Rien ne sera désormais pareil. Il y avait le doom, il y a DOPELORD. Children of The Haze, worshipped by the Lord.

ARTISTE : Dopelord
ALBUM : “Children Of The Haze
DATE DE SORTIE : 16 janvier 2017
LABEL : Auto-produit
GENRE : Stoner doom 
MORE : Facebook / Bandcamp 

Tags: , , , ,


About the Author

Lord Pierro

Tombé dans le stoner il y a 20 ans, j’essaie de partager mes coups de cœurs musicaux, aussi bien sur album qu'en concert. Mot d’ordre : spread the fuzz ! Avec une bonne bière, bien sûr !



Leave a Reply

Back to Top ↑