Dans les starting blocks pour le Bûches, rock’n’roll et baffes en tous genres : notre to-do list du MOTOCULTOR 2016. – The Heavy Chronicles

News

Published on August 7th, 2016 | by Beeho

0

Bûches, rock’n’roll et baffes en tous genres : notre to-do list du MOTOCULTOR 2016.

Dans les starting blocks pour le MOTOCULTOR FEST, il est l’heure pour nous de partager nos coups de coeur de cette édition 2016, qui s’annonce de loin comme la meilleure du festival de metal extrême breton.

VENDREDI 19 AOÛT – Comme un premier jour de festival relativement à la cool, on commencera avec les mythiques Entombed AD et leur death metal parpaing (qu’on avait raté au Hellfest pour cause de Sick Of It All) sur la Supositor Stage. On ira aussi allègrement se noyer dans la mélasse Electric Wizardesque des Toulousains Witchthroat Serpent, mais surtout, SURTOUT : on profitera de l’un des meilleurs groupes live de la scène heavy rock actuelle avec le delta blues testostéroné du trio américain The Midnight Ghost Train. Parce que le gras, c’est la vie. D’abord.

the-midnight-ghost-train1

SAMEDI 20 AOÛT – Comme on n’a pas pris une trop grosse charge la veille (en théorie…), on est d’attaque pour un apéro 100% crasse et brutalité avec les Rennais de Fange – dont on avait pu voir l’un des membres sur scène avec Dopethrone l’année dernière. Une fois sortis du marécage sonore, on reste devant la Massey Ferguscene pour les sermons rock’n’roll bardés au fun de Valient Thorr. Mais les choses sérieuses commencent réellement avec le mur du son post-hardcore Cult Of Luna… et la tête d’affiche Neurosis, qui ont récemment lâché un méchant teaser pour promouvoir leur nouvel album à venir “Fires Within Fires”. Scott Kelly et sa clique pour la première fois au Moto = du sale, forcément.

Neurosis-Motocultor

DIMANCHE 21 AOÛT – Comme un air de déjà vu, ce sont les Stonebirds qui ouvrent cette dernière journée de Motocultor pour la team THC. Vus sur la Valley au dernier Hellfest, ils ont prouvé qu’ils sont un groupe sur lequel on devra désormais compter dans le paysage heavy français (et dont on a hâte d’entendre le prochain album). Mais la méga-bûche, et vous savez qu’on ne plaisante pas avec ça, c’est avec le trio méga-doom/sludge anglais Conan qu’on va la prendre en pleine tête. Si vous avez aimé leur dernière boucherie Revengeance chez Napalm Records, alors vous serez largement servis par le mur du son que forment les trois Britons. On quitte un instant la Massey Ferguscene pour admirer les patrons du renouveau blues rock Graveyard. Pour ne rien gâcher, ils ont ré-embauché leur guitariste d’origine et brillant chanteur Truls Mörck, c’est carrément la panacée ! Une épaisse brume envahit le site : l’appel de la THC se fait brûlant et l’atmosphère se retrouve plombée par les riffs de Bongzilla. De quoi remettre les pendules à l’heure, et accessoirement tous les nouveaux groupes de stoner-doom au pas. Le riff se fait alors plus redneck et estival avec les champions Nashville Pussy, puis on passe enfin en roue libre et on est déjà loin, en mode heavy metal et bière à profusion…

Conan-Band

Et si ces quelques arguments ne vous suffisent pas, vous trouverez le running order complet ici.

MOTOCULTOR 2016 – Du 19 au 21 août à Saint Nolff – Pass en vente ici
Retrouvez le Motocultor sur leur site officiel, Facebook et Twitter

Tags: , , , , , , , , ,


About the Author

Beeho

Founder and editor of The Heavy Chronicles since 2010. Likes to turn into a complete freak once in the pit. Loud music and beer is my motto.



Leave a Reply

Back to Top ↑