THE ATOMIC BITCHWAX @ La Mécanique Ondulatoire (Paris, 30.11.15)

Sylvain GolvetWritten by Live Reports

Des impondérables liés à la programmation ont causé l’absence de première partie lors de cette soirée Stoned Gatherings, momentanément exilée à la Mécanique Ondulatoire. C’est donc Mathieu, le DJ en chef qui se charge ce soir de chauffer le public avec quelques pépites hard rock et stoner. On ne se plaint pas, le cadre est intimiste, les canapés sont moelleux et plus important : la bière est meilleure qu’au Glazart. Bref, on est bien chauds (et au chaud) quand le trio du New Jersey THE ATOMIC BITCHWAX s’installe sur la scène de la cave interlope au sous-sol…

On a beau connaître l’insolente dextérité de ces musiciens aux doigts de fées (mais des fées en titane ou en acier trempé), il n’empêche qu’on ne peut s’empêcher d’écarquiller les yeux et d’ouvrir grand nos esgourdes devant la folle cavalcade de notes sortant des amplis. Bon, on ne va pas ouvrir les oreilles trop grand non plus parce que bordel, ÇA JOUE FORT. Pas de répit pour les cerveaux qui mangent un mix du dernier et du premier album (plus quelques passages dans le reste de leur discographie), mais joué à la sauce explosive. Même pour un « So Come On » plus pop, on a le droit à sa version catchy.

The_Atomic_Bitchwax_Stoned-Gatherings-30112015-4

Ce qu’on aime chez THE ATOMIC BITCHWAX c’est cette faculté à allier l’efficacité d’un riff et d’une ligne de chant immédiatement identifiables avec une virtuosité technique propre au hard boogie mais débarrassé de son aspect cheesy. La spécialité de la maison : la façon dont le trio se baladent sur la gamme avec ses multiples descentes et montées de notes, basse et guitare à l’unisson. Pas de pause pendant un set de 15 morceaux en 50 minutes, à part un petit break avant le rappel qui fait le grand écart entre la reprise DU morceau psyché originel « Astronomy Domine » et la bombinette pop/punk « Shit Kicker » qui lance un pogo plein de chaleur dans les premiers rangs. Trop court ? Sur le papier oui, mais dans les faits le rapport quantité de groove/prix est assez imbattable.

The_Atomic_Bitchwax_Stoned-Gatherings-30112015-10

—————— SETLIST ——————

Hope You Die
Ain’t Nobody Gonna Hang Me in My Home
45
Giant
Kiss the Sun
No Way Man
Birth to the Earth
War Claw
So Come On
It’s Alright
Coming in Hot
The Destroyer
——————
Astronomy Domine
Shit Kicker
Force Field

Last modified: septembre 1, 2016

Laisser un commentaire