DÄTCHA MANDALA @ Zinka (64) – 25/12/2010

Written by Live

Il y a des gens qui préfèrent zoner en famille le lendemain de Noël, d’autres qui préfèrent s’enjailler en communauté plus élargie dans des lieux d’une autre sorte de chaleur et de convivialité… Hier soir je me rendais à pieds joints dans un café militant du fin fond du Pays Basque, le Café Zinka, haut lieu de rencontres musicales souvent fort détonantes, car fort intéressantes. Du slam au punk-musette, du ska au death métal, tout y passe !

Ce soir, un groupe venu de Mérignac (33) était joyeusement invité à célébrer Noël en musique et à décrasser les quelques oreilles assourdies par les tintements des cloches commerciales et autres appels rabat-joie aux festivités hypocrites que sont les fêtes de Noël… Et quelle agréablissime surprise que de découvrir ce groupe, DÄTCHA MANDALA, quelle grande réjouissance même, que de pouvoir se rafraîchir les idées grâce à un voyage dans le temps avec ces 3 jeunes gars très doués.

Lorsque le hard rock bluesy de LED ZEPPELIN rencontre les sonorités entêtantes et modernes de FU MANCHU, ça donne juste la sensation de headbanguer dans les années 70, chose peu commune il faut l’avouer. Donc vous l’aurez compris, une forte touche rétro prédomine et donne une chaleur incroyable à leur musique, si l’on ajoute le fait que le bassiste/chanteur à la voix puissante et haut-perchée rappelle par moments un certain Robert Plant… Hard rock, blues, stoner, difficile de mettre un étiquette tant leur rayon d’action musical est large; les solos à la sauce psyché 60’s sont super cools, les breaks complètement barrés et reprises encore plus déconcertantes tellement ils changent de rythme à tout va, et ça les fait marrer en plus. Osmose totale, eye-contact entre les 3 membres omniprésent, musique vivante et vibrante (on dirait un slogan publicitaire, dites-le que je suis balèze pour vendre un artiste !) : “j’aime”.

En bref, un set à la fois convivial et endiablé, une musique d’un autre temps et pourtant résolument moderne, porté par l’insouciance et la joie de vivre de ces sympathiques jeunes gars. Ils préparent un premier album et tournent régulièrement dans les salles bordelaises, et moi, je vous conseille vivement de les surveiller de près…

Last modified: 19 octobre 2013