Le trio israélien METHODS joue aux poupées russes (musclées) avec “Parallels”.

Written by Chronique

Le 25 décembre, un riff m’interpelle en scrollant sur Facebook. Un rythme saccadé presque math rock, un son velu, il n’en fallait pas plus pour titiller mes esgourdes. C’était un teaser sponsorisé du trio israélien METHODS pour le morceau “Relax” qui sortait, tout comme leur album “Parallel”, le 1er janvier. Rendez-vous pris !

Je vous le dis tout de suite, nous avons affaire à un groupe qui laissera beaucoup d’auditeurs indifférents. Trop attendu, trop propre, trop récité, manquant de spontanéité ou d’originalité… On pourrait effectivement s’arrêter à ce constat dès les premières notes. METHODS ont été bercés aussi bien au metal prog de Tool qu’au post-hardcore à la Refused, au songwriting très grunge, et à la section rythmique lourde emprunté du du stoner et sludge moderne. Des groupes avec ces influences, il y en a mille. Mais s’arrêter là serait malhonnête venant d’un fan de sludge et de stoner, deux styles qui ne sont pas reconnus pour la personnalité sonique marquée des groupes.

Mais du positif, il y’en a chez Methods ! D’abord, ça sonne et c’est extrêmement bien ficelé. C’est à la fois efficace et aventurier, ça sait être bourrin quand c’est nécessaire, voire poser l’ambiance et faire monter lentement la pression (“Advice of the Elder”). Le très rock “1.1” introduit parfaitement l’album : des relents grunge au niveau du chant, une batterie qui emprunte autant à un Grohl époque Queens of the Stone Age qu’à des batteurs metal modernes, un son de basse lourd et percutant, un bridge post-hardcore… Si vous aimez ce morceau, vous aimerez l’album. Si il vous paraît trop lisse, passez votre chemin. 

Certains titres vont chercher des rythmiques punk façon Hot Water Music, comme sur les couplets de “Sub-Dimension”. Je retiens aussi l’excellentissime intro de “The Absence” et son singalong punk sludgiesque, ou encore les initiatives plus pop que ne renierait pas Beatsteaks. Une autre qualité de Methods : l’honnêteté. Ils ne cherchent pas à cacher leurs influences ni à révolutionner quoi que ce soit. Ils ont leur créneau heavy rock et l’exécutent avec brio. Mon coup de cœur restera “Relax” et ses riffs super accrocheurs — même si c’est aussi le titre sur lequel le chant est le moins travaillé. Mention spéciale aussi pour la pochette ainsi que la qualité du clip de “Relax”, c’est toujours bienvenu lorsqu’on découvre un groupe.

Oui je l’assume, METHODS vient de pondre l’album de l’année 2021 (en tous cas au moment où j’écris ces mots). S’il n’y a rien de révolutionnaire dans cette proposition, elle est d’une qualité rare dans un créneau à la croisée des mondes assez peu occupé (on pensera à nos compatriotes de 7 weeks). Le groupe semble avoir trouvé la bonne méthode pour satisfaire l’auditeur relou que je sais être, et c’est déjà pas mal.

ARTISTE : Methods
ALBUM : "Parallel"
DATE DE SORTIE : 1er janvier 2021
LABEL : S/R
GENRE : Heavy rock/math
MORE : Facebook - Streaming 

Last modified: 12 février 2021