Live Reports

Published on December 4th, 2017 | by Lord Pierro

0

THE ATOMIC BITCHWAX + DOMADORA @ Scène Michelet (Nantes 30.11.17)

Pour cette 29ème Stoned Orgies, la dernière de l’année 2017, nous avons eu droit au passage exceptionnel de THE ATOMIC BITCHWAX accompagnés des parisiens de DOMADORA. Si le temps était glacial, cette bûche nous a sacrément réchauffés ! Cochée depuis longtemps dans mon agenda, j’attendais cette date avec impatience, moi qui n’avait encore jamais vu Domadora en concert et attendais de revoir The Atomic Bitchwax depuis leur passage au Hellfest en 2012. C’est dire l’excitation qui m’habitait à l’approche de ce concert ! (PHOTOS : GAËL HERVÉ)

Le temps de retrouver les habitués de Michelet et des concerts de gras, une petite bière et c’est parti pour DOMADORA. Le son est bon, équilibré, et c’est avec un plaisir non dissimulé que le groupe se lance dans son trip rock psychédélique quasi improvisé d’une heure. Les morceaux sont joués de manière bien différente de leurs versions album et, à part troubler le public qui ne sait jamais à quel moment un morceau s’arrête et où commence le suivant, c’est un régal de se plonger dans ces envolées Floydiennes et de se laisser porter par le son ! Décrire ce que l’on ressent pendant ce concert est assez difficile, mais imaginez-vous à bord d’une énorme caisse américaine, roulant dans la chaleur du désert de Mojave, au coucher du soleil, bières et pharmacopée à volonté, son à fond couvrant le bruit du moteur. Mais ça, c’est seulement au début ! Parce qu’ensuite le trio nous embarque tranquillement sur le pas de tir de leur vaisseau musical, prêt à décoller pour un voyage intersidéral aussi chaleureux qu’endiablé. Un set sans accroc (si on met de côté la batterie branlante à cause de la furie du batteur qui déplace tout à chaque frappe), pur bonheur partagé par le groupe et le public chez qui les sourires ne trompent pas.

Comme d’habitude entre les groupes, pause bières, parce que même si ça gèle dehors, dans Michelet bien rempli, la température est tropicale ! Alors on s’hydrate ! Et on retourne dans la salle pour voir la section rythmique de Monster Magnet, soit THE ATOMIC BITCHWAX, qui nous font l’immense plaisir d’un détour par Nantes au milieu d’une grosse tournée européenne. Eux aussi partagent leur joie d’être là ce soir et c’est pied au plancher qu’ils entament un set qui sera le parfait mélange entre rock garage endiablé et envolées psychédéliques. Quelques classiques du groupe (“Birth to the Earth, dont le refrain est scandé par la foule), quelques extraits du tout nouvel album dont nous avons la primeur, une petite cover de… Pink Floyd bien sûr, composent un set qui passe à toute vitesse.

On en aurait bien repris 1h de plus tant on s’éclatait, mais les Bitchwax nous abandonne – provisoirement ? simple politesse ou vraie promesse de revenir quand Chris Koznik nous dit à l’année prochaine ? – nous laissant pantelant de bonheur. Rarement il y avait eu autant de headbang pour une Stoned Orgies à Michelet, cette der de l’année nous a encore régalé et le public ayant répondu présent a pris son pied dans la fournaise nantaise. Vivement la prochaine Stoned Orgies !

Tags: , , , , , ,


About the Author

Lord Pierro

Tombé dans le stoner il y a 20 ans, j’essaie de partager mes coups de cœurs musicaux, aussi bien sur album qu’en concert. Mot d’ordre : spread the fuzz ! Avec une bonne bière, bien sûr !



Leave a Reply

Back to Top ↑