hard rock Tag Archive

MOTOCULTOR 2018 – Le report complet

by

L’édition 2018 de ce MOTOCULTOR FESTIVAL était assez particulière, car marquée par son premier sold out depuis sa création, alors que son avenir était encore compromis...

MAMMOTH MAMMOTH « Mount The Mountain » (Napalm Records 2017)

by

Du Rock et du Fun. Beaucoup de Fun. Depuis AC/DC, les Australiens répètent à l’envi la formule de leurs illustres outlaws, qu’ils ont érigés au rang de dieux vivants (des...

THE OBSESSED « Sacred » (Relapse Records)

by

THE OBSESSED, le grand retour ! Le groupe mené par son fondateur historique Scott « Wino » Weinrich sort son premier album en 20 ans, et après des tas de...

GEEZER « Geezer » (Ripple Music)

by

J’ai découvert GEEZER l’an dernier comme un OVNI sur les radars, avec leur single « Long Dull Knife ». Le genre de découverte que tu fais au détour...

GRAVEYARD « Innocence and Decadence » (Nuclear Blast Records 2015)

by

Le rock est peut-être mort, mais son cadavre bouge encore. De ses sursauts nerveux émergent des groupes comme GRAVEYARD, capables de s’amuser sans complexes avec les canons du...

Entretien avec une pointure du classic rock suédois : Joakim Nilsson de GRAVEYARD.

by

La Scandinavie est au heavy rock vintage ce que le Sud profond des Etats-Unis est au sludge bluesy et crasseux : un vivier d’excellence. Il arrive toutefois, à l’écoute de...

HORISONT + MARBLE CHARIOT + LEATHER PRIEST @ Heretic Club (Bordeaux, 16/10/12)

by

Sérieusement : il devrait exister un label AOC « Qualité Suédoise Approuvée ». Dans ce vaste pays qu’est la Suède, il existe autant d’excellents groupes de...

ROYAL THUNDER « CVI » (Relapse Records 2012)

by

Eh non, RELAPSE RECORDS ne produit pas que des groupes de métal ultra extrême : lorsqu’ils dénichent un groupe qui donne dans le hard rock à tendance prog, forcément on...

MAYLENE & THE SONS OF DISASTER « IV » (Ferret Records 2011)

by

Les fistons d’Alabama sont de retour !!! Si vous ne connaissez pas encore MAYLENE & THE SONS OF DISASTER, 3 raisons pour les aimer : ils sont tarés, ils sont nombreux...

MAYLENE & THE SONS OF DISASTER « III » (Ferret Records 2009)

by

A quoi s’attendre avec un nom pareil ? A une donzelle en tenue de Laura Ingalls et ses 4 fils bûcherons en guise d’orchestre champêtre ? Pas loin : plutôt 6 barbus de...