ASG. Trois lettres pour "All Systems Go", abréviation bien..." /> ASG “Survive Sunrise” (Relapse Records 2018) – The Heavy Chronicles


Chroniques

Published on July 2nd, 2018 | by Yannick K.

0

ASG “Survive Sunrise” (Relapse Records 2018)

ASG. Trois lettres pour “All Systems Go”, abréviation bien connue de tout fan de skate ou de glisse qui se passait en boucle les vidéos de tricks de ces extraterrestres à roulettes défonçant n’importe quel curb trouvé pour l’occasion. ASG, c’était la zik Volcom par excellence. Une musique se voulant briser les codes et les barrières entre genres, bande-son idéale d’un quotidien rivé sur une planche. Leurs participations  au “Vans Warped Tour” assoiront définitivement leur réputation parmi les “kids” et au-delà. Toujours en activité après 15 ans, ASG revient de 5 ans d’absence avec ce Survive Sunrise dont le titre éponyme nous teasait depuis avril. Le second single “Execution Thirst” enfonçait le clou pour ce qui semblait être l’album qui allait vous accompagner tout l’été, quelque part entre la crème solaire, vos Vans trouées pleines de poussière et la bière chaude…

Ça commençait pourtant bien. L’album révèle en effet illico ces deux singles aux accents ensoleillés et aux notes colorées, sans être extraordinaires mais immédiatement accessibles, à l’image de la pochette, encore une fois illustrée par le collectif Malleus.

C’est par la suite que le bât blesse. ASG a toujours revendiqué être un melting pot d’inspirations s’entrechoquant nécessairement dans leur musique. Et pour le coup, le groupe étalent toute l’étendue de leurs envies musicales du moment. Un peu trop même,  la question étant de savoir à présent où s’arrête l’inspiration et où commence le mimétisme. Sans être mauvais en soi, Survive Sunrise est l’album prototype qui flattera la blogosphère en manque d’inspiration ; on aura droit à un “track by track” où le rédacteur s’enorgueillira d’avoir décelé tel riff de Baroness, que ce titre lui rappelle Torche, que les guitares sont très “à la nimportequoidesludgedumoment” pour finir que ça dépote et que c’est cool. Et vous aurez lu ce qui ressemblera fort à un commentaire sportif sur le programme imposé d’une compétition version sludge. Bien exécuté mais fade.

Au-delà des seuls aspects “taquetiques” et “tequeniques” (comme dirait un sélectionneur, pour rester dans la veine sportive), l’ensemble est convenu et sans relief, avec la désagréable sensation d’avoir déjà entendu ça quelque part. C’est la démonstration qu’à force d’inspirations mutuelles dans une scène, on tourne en rond, voire à vide.

Trop d’attentes pour un groupe qui fût à l’époque synonyme de fraîcheur et d’audace ?  Si l’on peut se permettre une formule cruyffienne (coupe du monde oblige) : “la qualité sans résultat, c’est inutile. Le résultat sans qualité, c’est ennuyeux.” On aura  résumé le sentiment qui vous gagne à l’écoute de cet album.

ARTISTE : ASG
ALBUM : “Survive Sunrise”
DATE DE SORTIE : 15 juin 2018
LABEL : Releapse Records
GENRE : Stoner rock
MORE: Facebook / Bandcamp

 

Tags: , , ,


About the Author

Yannick K.

Fait le grand écart entre kung fu old school et le rock sous toutes ses formes. Pense que Dieu serait tellement plus crédible (et badass) si c'était Iggy en disciple shaolin maniant aussi bien le nunchaku que la six cordes. En attendant il prêche pour THC.



Leave a Reply

Back to Top ↑